NON, le SMIC ne va pas augmenter de 100 euros!!!

 

 

 

 

« Gilets jaunes : non, le smic ne va pas augmenter de 100 euros »

 

Tel était le titre d’un article paru sur « Le Parisien » dès hier soir, à 23h 07, moins de 3h, donc, après l’annonce d’une « concession » apparente de Macron sur les revendications populaires… En témoigne encore l’URL du dit article ( http://www.leparisien.fr/economie/gilets-jaunes-non-le-smic-ne-va-pas-augmenter-de-100-euros-10-12-2018-7965414.php ), dont le titre est devenu, ce matin, dès 7h 15 : « Smic : ce qui se cache derrière les 100 euros en plus », nettement plus « consensuel » dans le climat d’ « apaisement » voulu par le chef de l’Etat… !

 

Néanmoins, et assez courageusement, tout de même, le journal n’a que peu retouché le fond de l’article, sauf pour le chapeau, qui était : 

 

« Contrairement à l’idée qui s’est vite répandue, la hausse de 100 euros par mois pour les travailleurs au smic ne concernera que partiellement les salaires. »

 

…et qui est devenu :

 

« La hausse du salaire minimum de 100 euros par mois annoncée lundi soir par Emmanuel Macron repose notamment sur un coup de pouce à la prime d’activité. »

 

Assez courageusement, donc, ce qui reste de l’article démonte en grande partie l’arnaque Macron, en faisant toutefois l’impasse sur l’essentiel, la source de financement, qui reste la poche du contribuable, alors que l’ « essence » même du mouvement GJ, si l’on ose dire et le rappeler, c’est précisément une révolte contre la surpression fiscale.

 

Une « augmentation » qui n’en est donc pas vraiment une, et financée par tous ceux qui sont déjà victimes du système que combattent les GJ, voilà la véritable « essence » du tour de passe-passe Macronien…

 

Confirmé, donc, côté « finances » par le gouvernement lui-même, du reste… !

 

« Le secrétaire d’Etat Olivier Dussopt a de son côté indiqué que les mesures annoncées lundi représentaient un coût de 8 à 10 milliards d’euros pour les finances publiques, en plus des quatre milliards déjà consentis lors du renoncement à la hausse de la fiscalité écologique sur les carburants. »

 

https://www.challenges.fr/top-news/macron-cede-sur-le-smic-et-la-csg-pour-eteindre-la-crise_631169

 

Même si là le titre de Challenges participe de l’enfumage général, cela n’en représente pas moins un trou de 14 milliards d’euros supplémentaires dans le budget, qu’ il faudra bien boucher à court terme, en coupant ailleurs et/ou en alourdissant la dette…

 

Une dette financée, au final et de toutes manières, par l’ensemble des contribuables.

 

Que ce soit sur ce point ou sur les autres, il n’y a donc aucune solution réelle d’apportée aux problèmes économiques et sociaux du pays, engendrés par le système, mais seulement une stratégie politique court-termiste pour repousser les problèmes de fond et tenter de désamorcer la colère populaire qui gronde toujours…

 

Afin de mettre un début de limite à cette mascarade, il n’est donc pas inutile de reproduire ici le corps de l’article du « Parisien », tel que paru hier soir, à 23h 07 :

 

****************************

 

« Gilets jaunes : non, le smic ne va pas augmenter de 100 euros

>Économie|Catherine Gasté avec A.S.| 10 décembre 2018, 23h07 | MAJ : 10 décembre 2018, 23h35 |

 

Contrairement à l’idée qui s’est vite répandue, la hausse de 100 euros par mois pour les travailleurs au smic ne concernera que partiellement les salaires.

 

Elle fait partie des annonces les plus importantes d’Emmanuel Macron : l’augmentation de 100 euros du salaire d’un travailleur au smic, « et sans qu’il n’en coûte rien à leur employeur ». Mais la phrase du président de la République a suscité beaucoup d’interrogations.

 

Qu’a vraiment dit le président ? « Le salaire d’un travailleur au smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu’il en coûte un euro de plus pour l’employeur », a déclaré Emmanuel Macron lors de son « adresse à la nation ».

 

Très vite, cette annonce a entraîné la confusion sur son mode de calcul.

 

D’abord, il ne s’agit pas d’un coup de pouce au smic comme le réclament les gilets jaunes et comme l’ont cru beaucoup d’internautes. Au 1er janvier 2019, le salaire minimum – actuellement de 1 184,93 € net et touché par 1,655 M de salariés sera revalorisé d’environ 1,8 % comme confirmé ces derniers jours par l’exécutif.

 

Cette augmentation correspondrait à une vingtaine d’euros.

 

Autrement dit, l’équivalent de la stricte application de la règle de calcul automatique appliquée au smic. Par ailleurs, selon l’Elysée, s’ajouteront à cela 20 euros de baisse de charges salariales.

 

300 000 ménages perdants de ces ajustements

 

D’où sortent alors les 60 € restant ? En fait, le président ajoute à son calcul le coup de pouce de 50 % de la prime d’activité pour les 3,2 millions de travailleurs qui touchent le smic ou un peu plus, auquel il s’était engagé pendant la campagne. Mais au lieu de procéder comme prévu à une augmentation par vagues successives de 20 € par an étalée sur tout le quinquennat, décision a été prise d’accorder en une fois, au 1er janvier 2019, ce coup de pouce non négligeable de 60 € d’augmentation aux allocataires de la prime d’activité.

 

Autre subterfuge de cette annonce : tous les salariés rémunérés au niveau du smic ne bénéficieront pas forcément de ce coup de pouce intégral à la prime d’activité. En effet, cette aide est calculée en fonction de la situation familiale et des revenus pour les personnes qui gagnent jusqu’à 1,2 smic, donc jusqu’à 1 379 € nets mensuels.

 

Mais il y a une subtilité : ce bonus décroît pour ceux qui gagnent entre un smic et 1,2 smic. Et il disparaît pour ceux en dessous d’un demi-smic. L’objectif étant de ne pas encourager les temps très partiels… Sauf que ce sont les plus pauvres, ceux qui gagnent la moitié d’un smic, soit 300 000 ménages, qui sortent perdants de ces ajustements. »

 

************************

 

Conclusion : donc, NON, effectivement, le SMIC ne va pas augmenter de 100 € !!!

 

CQFD

 

Luniterre

 

********************

NDLR: cet article est donc une nouvelle version, suite aux « modifications » opérées sur « Le Parisien », (version également proposée pour Agoravox), de l’article:

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/12/11/smic-100-e-le-parisien-demonte-larnaque/

 

*********************************

 

 

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/12/10/gilets-jaunes-ce-que-nous-voulons-tout-mais-dabord-lessentiel/

 

 

Publicités

9 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.