A la racine du mal: « merci tonton! »[Mitterrand]

 

 

 

 

 

 

 

 

A la racine du mal:

« merci tonton! « [Mitterrand]

 

…et ses héritiers

et leurs « amis » d’aujourd’hui… !

Pour comprendre les racines de la révolte…

Pour la transformer en Révolution,

Savoir d’où l’on vient, pour rejeter

l’héritage de la Gauche réformiste

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/11/30/et-la-marquise-dansait-sur-les-champs-elysees-en-flammes-explication-de-texte/

 

 

 

 

 

Marie-Paule Nègre:

Que sont devenus les nouveaux pauvres?

 

Charlotte Pudlowski — 16 juin 2014 à 18h11 — mis à jour le 16 juin 2014 à 18h12

 

 

Marie-Paule Nègre a commencé à se pencher sur les Français en situation de pauvreté dans les années 1980 et n’a jamais cessé. Des familles qu’elle a photographiées à l’époque, elle a parfois retrouvé la trace dix ans ou vingt ans plus tard. Un travail exposé à la MEP, dans le cadre d’une retrospective plus générale sur son oeuvre, et qui permet de voir comment a évolué la pauvreté en plus d’un quart de siècle. C’était à la Maison Européenne de la Photographique , en 2014.

 Valenciennes, 1989 | Quand Marie-Paule Nègre a commencé à photographier des Français pauvres, dans les années 1980, elle avait intitulé son travail Contes des temps modernes ou la Misère ordinaire. Mais la presse parlait de «la nouvelle pauvreté».

Marie-Paule Nègre

Valenciennes, 1989 | Quand Marie-Paule Nègre a commencé à photographier des Français pauvres, dans les années 1980, elle avait intitulé son travail Contes des temps modernes ou la Misère ordinaire. Mais la presse parlait de «la nouvelle pauvreté».

 Heutrégiville, 1988 | C'étaient les années où le chômage «s'étirait comme du chewing-gum» selon Libération. Les nouveaux pauvres étaient ceux qui plongeaient dedans, faisant descendre l'ascenseur social qui se grippait.

Marie-Paule Nègre

Heutrégiville, 1988 | C’étaient les années où le chômage «s’étirait comme du chewing-gum» selon Libération. Les nouveaux pauvres étaient ceux qui plongeaient dedans, faisant descendre l’ascenseur social qui se grippait.

 Dijon, 1988 | A l'époque, Marie-Paule Nègre les photographie. 

Marie-Paule Nègre

Dijon, 1988 | A l’époque, Marie-Paule Nègre les photographie. 

 Villefranche-sur-Saône, 1988 | Elle parcourt la France, et se sert du noir et blanc.

Marie-Paule Nègre

Villefranche-sur-Saône, 1988 | Elle parcourt la France, et se sert du noir et blanc.

 Villefranche-sur-Saône, 1988 | Ce qu'elle fera jusqu'à la popularisation du numérique dans les années 2000.

Marie-Paule Nègre

Villefranche-sur-Saône, 1988 | Ce qu’elle fera jusqu’à la popularisation du numérique dans les années 2000.

 Denain, 1989

Marie-Paule Nègre

Denain, 1989

 Dijon, 1996 | Une dizaine d'années après ses premiers travaux, au milieu des années 1990, Marie-Paule Nègre retrouve une partie des familles qu'elle avait photographiées. Ici, portant la couronne de reine à droite, se tient la même femme que celle de la précédente photo prise à Dijon, de la femme qui baignait son enfant en regardant l'objectif (photo 3). 

Marie-Paule Nègre

Dijon, 1996 | Une dizaine d’années après ses premiers travaux, au milieu des années 1990, Marie-Paule Nègre retrouve une partie des familles qu’elle avait photographiées. Ici, portant la couronne de reine à droite, se tient la même femme que celle de la précédente photo prise à Dijon, de la femme qui baignait son enfant en regardant l’objectif (photo 3). 

 Valenciennes, 1996 | Le jeune homme figurant sur cette photo est le même que celui dans la même pose, dix ans plus tôt, dans la même ville (photo 1).  

Marie-Paule Nègre

Valenciennes, 1996 | Le jeune homme figurant sur cette photo est le même que celui dans la même pose, dix ans plus tôt, dans la même ville (photo 1).  

 Valenciennes, 2012 | Quand de nouveau, à partir de 2012, Marie-Paule Nègre se met en recherche des familles, tout est beaucoup plus simple grâce à Internet, elle retrouve leur trace bien plus aisément.

Marie-Paule Nègre

Valenciennes, 2012 | Quand de nouveau, à partir de 2012, Marie-Paule Nègre se met en recherche des familles, tout est beaucoup plus simple grâce à Internet, elle retrouve leur trace bien plus aisément.

 Denain, 2012-2013 | Marie-Paule Nègre retrouve des familles dont les enfants lui disent: «Vous étiez sur les vieux albums de famille et on se demandait qui vous étiez!» Ici, la maman est celle qui fut la petite fille de Denain regardant la télé dans une caravane (photo 6). 

Marie-Paule Nègre 

Denain, 2012-2013 | Marie-Paule Nègre retrouve des familles dont les enfants lui disent: «Vous étiez sur les vieux albums de famille et on se demandait qui vous étiez!» Ici, la maman est celle qui fut la petite fille de Denain regardant la télé dans une caravane (photo 6). 

 Juvisy, 2012-2013 | Ce qui a changé, selon elle, c'est d'abord la couleur. «Dans toutes les familles, j'avais le sentiment de voir des couleurs flashy, du fluo, ce qui n'était pas du tout le cas 20 ans ou 30 ans avant.»

Marie-Paule Nègre

Juvisy, 2012-2013 | Ce qui a changé, selon elle, c’est d’abord la couleur. «Dans toutes les familles, j’avais le sentiment de voir des couleurs flashy, du fluo, ce qui n’était pas du tout le cas 20 ans ou 30 ans avant.»

 Denain, 2012-2013 | L'islam aussi: «Beaucoup sont devenus musulmans, souvent via des mariages mixtes.» Marie-Paule Nègre avait photographié la tante de ces enfants par exemple, lors de sa communion. Ici, les deux enfants, ses neveux, sont en tenue de circoncision musulmane.

Marie-Paule Nègre

Denain, 2012-2013 | L’islam aussi: «Beaucoup sont devenus musulmans, souvent via des mariages mixtes.» Marie-Paule Nègre avait photographié la tante de ces enfants par exemple, lors de sa communion. Ici, les deux enfants, ses neveux, sont en tenue de circoncision musulmane.

 Denain, 2012-2013 | Ce qui n'a pas changé, c'est que ces familles ne sont pas sorties de la pauvreté. 

Marie-Paule Nègre 

Denain, 2012-2013 | Ce qui n’a pas changé, c’est que ces familles ne sont pas sorties de la pauvreté. 

 Juvisy, 2012-2013

Marie-Paule Nègre

Juvisy, 2012-2013

Charlotte Pudlowski

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

 

http://www.slate.fr/grand-format/marie-paule-negre-88319

 

EN DOC PDF, l’étude évoquée dans le texte:

ANNEES 80 – LES NOUVEAUX PAUVRES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.