Lutte sociale : De l’errance du maoïsme lyonnais…

 

 

Lutte sociale :

De l’errance du maoïsme lyonnais…

 

 

 

 

 

 

Resté « en attente », c’est à dire, en fait, non publié, ce poste en réponse au premier article d’une nouvelle « série » consacrée par nos camarades lyonnais de l’Union Communiste-Lyon au sujet de l’état actuel de la lutte sociale contre les « ordonnances » Macron, considérée par eux comme lutte contre la loi travail, en dépit du fait évident qu’il s’agit d’un nouveau saut qualitatif ultra-réactionnaire dans la politique du système en crise !

 

Proposé en réponse à

https://unitecommuniste.fr/france/les-difficultes-de-la-lutte-contre-la-loi-travail-partie-i-letat-de-la-bourgeoisie/

 

Bonjour, camarades

Deux grosses bévues assez évidentes dans cette première partie, d’un point de vue ML…

__En quoi la chute de l’URSS représente-t-elle un « point de bascule », si elle était « social-impérialiste » ?? La bourgeoisie craignait-elle vraiment « les chars russes à Paris » ??

Alors que les zones réelles de conflits néocolonialistes entretenues par l’impérialisme US (secondé par la France et le reste de l’UE, même si avec diverses contradictions) sont sensiblement les mêmes qu’à l’époque de l’URSS !!

Et contre un adversaire de nature sociale et économique quasi identique : la bourgeoisie nationale-bureaucratique émergente des pays du tiers-monde.

L’URSS révisionniste était devenue la base arrière principale de cet ensemble de fractions bourgeoises nationale-bureaucratiques, et un élément fédérateur dans leurs luttes de résistance contre l’impérialisme US et ses alliés. Ce qui n’excluait pas des contradictions parfois violentes dans cet ensemble, dont la principale entre la Chine et l’URSS. La Chine ayant manqué sa tentative d’en prendre le leadership, elle est passée carrément du côté US, dès le début des années 70…

Ce que l’Occident reproche à Poutine, aujourd’hui, c’est d’avoir en partie reconstitué ce front, aussi bien à l’interne, avec une nouvelle fraction bourgeoise nationale-bureaucratique, qu’avec les fractions similaires survivant encore dans le tiers-monde.

Le premier « plan Trump » visait à intégrer réellement l’économie russe dans la finance mondialisée, comme Nixon l’avait fait avec la Chine à partir de 1972…

Plan raté, manifestement, pour l’instant !!

__Deuxième grosse bévue : comment pouvez-vous dire, à propos de la politique du PCF à la libération, « -grave erreur stratégique de la part du PCF, soit-dit en passant, que d’échanger des armes contre des promesses…»

Le PCF ne s’est pas contenté de « promesses » mais s’est intéressé, au sens mercantile du terme, aux « acquis sociaux » réformistes qui lui assuraient une base sociale et économique pour de larges prébendes bureaucratiques au sein du système.

La liquidation de la résistance prolétarienne armée n’était donc pas une « erreur stratégique », mais bien au contraire, une ligne stratégique de collaboration de classe négociée dès le départ des pourparlers du CNR en 1943, ligne politique dont le programme du CNR est le reflet.

Cette ligne fut la roue de secours essentielle de « reconstruction » de l’impérialisme français, après guerre.

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2015/05/12/sous-legide-du-cnr-massacre-en-algerie-des-le-8-mai-1945/

« Stratégie » de collaboration de classe encore largement défendue « à gauche », notamment par le PRCF.

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/03/le-mythe-du-nouveau-cnr-vieux-serpent-de-mer-du-social-chauvinisme/

Mais aujourd’hui, avec la crise, la bourgeoisie n’a plus de « marge » pour des « concessions » sociales, et vouloir défendre les « acquis sociaux » ne fait plus sens, et n’est plus crédible, d’où l’échec inévitable du mouvement syndical actuel.

La résistance prolétarienne ne peut renaitre que sur une base clairement anticapitaliste, et donc encore très minoritaire, à l’étape actuelle.

Luniterre

A noter que concernant la stratégie du PCF depuis la libération et la situation actuelle du syndicalisme, on a, sur l’autre site maoïste lyonnais, OC-Futur Rouge, une approche assez similaire, quoi que mieux résumée, en quelque sorte, ce qui fait gagner beaucoup de temps au lecteur, pour un aboutissement aussi incertain, en fait…

Dans les deux cas le penchant anarcho-syndicaliste en est la résultante pratique…

Et ici, aussi, une tentative de correspondance inaboutie…

La voici donc également, en réponse à :

Nouvelle loi travail, pour ne plus être toujours plus seul-e-s face aux diktats des patron-ne-s, tou-te-s en grève !

Bonjour, camarades

Dans cet article,

http://futur-rouge.overblog.com/2017/09/nouvelle-loi-travail-pour-ne-plus-etre-toujours-plus-seul-e-s-face-aux-diktats-des-patron-ne-s-tou-te-s-en-greve.html

cet excellent passage :

« Le « compromis » de classe de 45

Après la seconde guerre mondiale, le PCF était le deuxième parti de l’état français, les syndicats auréolés du travail fait par leurs membres en clandestinité, les patron-ne-s collabos et leurs partis décrédibilises.

Le patronat a dû accepté le compromis proposé par le PCF. Il a rendu les armes sans chercher à les cacher comme le lui reprochera plus le Kominform (bureau d’information qui devait coordonner l’action révolutionnaire des partis communistes).

Nous ne sommes pas de ceux et celles qui auraient proposé un compromis pour « reconstruire la France », nous sommes de ceux et celles qui auraient occupé les usines, exproprier les patron-ne-s.

Celles et ceux qui proposaient ce compromis, c’étaient celles et ceux qui pouvaient et souhaitaient profiter des miettes du gâteau de l’impérialisme français, l’aristocratie ouvrière. »

Mais in fine, votre conclusion est :

« Pour faire face aux conséquences de la loi travail qui a été votée l’année dernière, et à celle qui va nous tomber dessus, organisons nous syndicalement et mettons nous en greve ! »

Bien entendu, on ne peut pas simplement se contenter de reprendre le combat du Kominform là où Andreï Jdanov l’avait laissé en mourant, dans des circonstances plus que troubles, du reste, mais on ne peut pas non plus pour autant se limiter à une attitude anarcho-syndicaliste telle que vous la résumez, en réponse à la réaction macroniste.

Avancer politiquement n’est pas forcément simple, mais en tous cas, nécessaire.

Pour info :

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/10/01/1917-2017-octobre-est-la-et-si-le-bolchevisme-etait-encore-une-idee-neuve/

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/10/16/la-question-nationale-et-la-situation-actuelle-en-espagne/

https://solydairinfo.wordpress.com/2017/10/11/catalogne-espagne-jaune-et-rouge-ou-bien-rouge-ou-jaune/

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/10/16/centenaire-doctobre-vers-un-sursaut-unitaire/

Luniterre

Dans le contexte actuel, il nous a donc paru décidément nécessaire de résumer la situation actuelle de la lutte sociale en France par rapport aux objectifs fondamentaux de la lutte de classe en matière d’alternative, de plus en plus incontournable, au capitalisme enfoncé dans sa crise chronique et sans issue autre qu’ultra-réactionnaire, faute d’organisation politique prolétarienne :

La fin

des illusions

réformistes !

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/10/26/la-fin-des-illusions-reformistes/

 

 

 

 

Publicités

5 commentaires

  1. Le rédacteur de l’article en question étant actuellement à Prague et une grande partie des membres de l’UCL étant au meeting de l’ICOR en Allemagne, il ne nous a pas été encore possible de répondre en moins de 48h aux remarques, justifiées par ailleurs, du commentaire.
    Cependant, il nous apparaît quelque peu cavalier d’insinuer qu’une censure ait été opérée et d’indiquer que nous n’ayons nullement vocation à débattre de ces questions. Le terme « errance » nous paraît bien inapproprié.

    Nous aurons l’occasion, certainement, d’en rediscuter.

    Cordialement.

    L’Unité Communiste de Lyon.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.