En réponse aux délires sociaux-chauvins de l’UPR au PRCF et consorts…

.

.

.

 

 

 

En réponse aux délires sociaux-chauvins

de l’UPR au PRCF et consorts…

 

Une réflexion suscitée par un post en réponse

à l’article du PRCF sur le blog VLR :

(A rappeler que notre propre post en réponse a été repris comme article ici même sur TML:

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/03/le-mythe-du-nouveau-cnr-vieux-serpent-de-mer-du-social-chauvinisme/ 

et sur VLR:  

http://mai68.org/spip2/spip.php?article126     )

 

****************

Le post en « défense »par « jo nice »…

 

« Quel horreur le CNR !!!! un compromis entre gaullistes et communistes… Pas étonnant que ça déplaise a luniterre : il n’aime ni les compromis ni ce qui n’est pas a 100% marxiste léniniste ultra-hortodoxe. Sinon c’est pas très sport de se moquer du nombre de manifestants du PRCF,vous êtes combien de ta tendance ? »

http://mai68.org/spip2/spip.php?article121



 *******************

 

Effectivement, le nombre de marxistes-léninistes dignes de ce nom est certainement tout à fait dérisoire, même en comparaison de l’influence du social-chauvinisme du PRCF, sans parler du social-chauvinisme dans son ensemble, qui inclut l’extrême-droite sociale-fasciste, dont certains fondamentaux idéologiques, dans les rapports socio-économiques sont quasi-identiques.

On retrouve les mêmes de « Mein kampf » à la sociale-démocratie « de gauche »…

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/social-fascisme-social-democratie-156074

En y adjoignant donc les pseudos « marxistes-léninistes » qui utilisent cette même argumentation du « compromis historique »… genre « nouveau CNR »!

Pour un ML « ultra-orthodoxe », faire des compromis, c’est à dire des compromis utiles, c’est avancer concrètement, un tant soit peu, dans la direction qui rapproche de la Révolution socialiste prolétarienne.

Reprenons l’exemple du contexte dans lequel est né le « compromis historique » du CNR…

Le pacte Ribbentrop-Molotov était une nécessité tactique, un « compromis tactique », au vrai sens du terme, pour affaiblir le fascisme, en fin de compte, en l’incitant à s’en prendre à l’ouest en premier, ce qui aboutissait inévitablement à une division profonde du camp anticommuniste et entrainait à nouveau la possibilité d’un autre compromis tactique ultérieur, avec l’ouest anglo-saxon libéral contre le fascisme.

Pratiquement, cette division du camp occidental, dans sa globalité, privait le fascisme hitlérien d’une grande partie de ses bases d’approvisionnement logistique.

Le pacte Ribbentrop-Molotov a affaibli le fascisme beaucoup plus qu’il ne l’a « renforcé », seulement à très court terme et seulement en apparence.

Impliquait-il un « compromis » entre les partis communistes des pays envahis par les nazis et les autorités locales d’occupation de ces pays???

En France, certains en ont profité pour passer à la collaboration, (Gitton) comme d’autres l’avaient déjà fait avant (Doriot)… Mais sans aller jusque là, certains ce sont crus autorisés à « négocier » la continuation de leur activité politique « légale » avec l’occupant…

Cette « négociation » semble même clairement avoir eu l’aval du clan Thorez…

http://trcamps.free.fr/Mounette%201939.html

L’aspect purement tactique du compromis ne sautait donc pas aux yeux de certains supposés « marxistes-léninistes » de l’époque, et au plus haut niveau, c’est le moins que l’on puisse dire…

La nécessité du compromis tactique urgent avec la bourgeoisie nationale-gaulliste « londonienne » non-plus, du reste, alors que c’est à ce moment là qu’elle avait le plus d’utilité.

Mais par contre, et par la suite, le « compromis » du CNR, qui abdiquait l’autonomie de la Résistance prolétarienne communiste, était bien un compromis politique abdiquant les fondamentaux, et non un compromis tactique utile tel quel.

Les clauses négociées volontairement par le PCF étaient donc déjà, dès 1943, une nouvelle forme de collaboration de classe, et non un compromis tactique.

Elles ont entrainé logiquement toutes les capitulations de l’après-guerre et pratiquement jusqu’à nos jours, et continueront éventuellement de le faire via le prétendu « nouveau CNR », qui en reprend les fondamentaux.

Le social-chauvinisme ne mène à rien, aujourd’hui comme hier, et pas plus celui d’Asselineau que celui de Mélenchon, du PRCF ou du FN…

Voter Mélenchon représente un compromis tactique à l’instant T où 4 candidats sont aux portes du pouvoir, et où l’une est pratiquement ouvertement sociale-fasciste, un autre est dans l’obscurantisme pratiquement catho-intégriste, et se trouve appuyé par l’arrière-garde grand patronale ultra-réac, et le troisième se fait quasiment le chantre de la finance ultra-libérale…

Mélenchon est un mélange de keynésianisme et de sociale-démocratie « de gauche », avec un zeste de social-chauvinisme pour la galerie nationaliste, et donc un mélange assez indigeste, mais presque « progressiste » en comparaison du reste…

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/13/catch-a-4-pour-lelysee-chronique-du-pire-et-du-moins-pire-du-pire-nouvelle-edition/

Une candidature de « barrage » devenue incontournable, faute de mieux…

Un bulletin de vote à manipuler avec des pincettes mais à ne pas jeter, car il peut être une chance historique de mettre un frein au social-fascisme et à l’ultra-réaction, tant catho que libérale, au moment où le rapport de force lui est pourtant hyper favorable.

Un exemple immédiat et concret de compromis utile, et purement tactique…

A la suite, l’histoire réelle du mouvement prolétarien reste à écrire.

Mais surement pas avec le social-chauvinisme, sauf à répéter à l’infini les mêmes conneries…

Être un ML « ultra-orthodoxe », finalement, c’est simplement de se servir à la fois de l’outil pratique que représentent les fondamentaux non galvaudés, comme celui de la loi de la valeur, par exemple, d’une part,

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/08/loi-de-la-valeur-collectif-defense-fin-du-debat/

 

et de sa tête, d’autre part, avec un peu de bon sens, et de se servir des deux ensemble, tant qu’à faire et si possible…

Luniterre

 

 

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s