« R:U. », Valeur-Travail, Loi de la Valeur, extraits du débat sur AGORAVOX…

 

« R.U. »,

Valeur-Travail,

Loi de la Valeur,

.

Extraits du débat

sur AGORAVOX:

 

********************************

(Voir désormais le récapitulatif des extraits ici:

« Gauche » de l’arnaque ou Gauche prolétarienne ? Extraits du débat sur AGORAVOX

 

 https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/01/29/gauche-de-larnaque-ou-gauche-proletarienne-extraits-du-debat-sur-agor

 

 

Spartacus 29 janvier 09:57

 

« Partager le travail »…….Tout aussi démagogique que le revenu universel.

Il faudrait que le travail soit une masse solide et séparable à périmètre constant.

C’est comme séparer l’eau de la seine. On ne sépare pas un flux. On le détourne, on le bloque. On réduit le flux. On ne crée pas du flux a y mettre des pompes aspirantes.

Le travail pousse partout. Il est illimité.

Le travail en lui même n’a aucune valeur, le séparer n’a donc aucun intérêt.

Seul le résultat du travail en a. Et le travail n’est qu’un ersatz de la valeur d’un échange ou d’une cession.Le travail se crée, il ne se partage pas. On peut au mieux partager sa valeur de cession, mais c’est les uns aux dépens des autres.

Le seul moyen pour avoir du travail et de favoriser l’échange et les cessions.

Son partage est une aussi stupide absurdité que le revenu universel. Les emplois soi-disant créé par les 35h ont juste créé l’effet pervers de charges supplémentaires qui ont détruit de l’autre des milliers d’entreprises et des tas d’emplois.

 

 

 

****************************

doctorix 29 janvier 10:17

 

@Spartacus

« On peut au mieux partager sa valeur de cession, mais c’est les uns aux dépens des autres. »

Et en quel honneur décrétez-vous qu’un partage ne peut pas être équitable ? Cela ferait-il du mal à votre notion du capitalisme, où il y a forcément un exploiteur et un exploité, et des inégalités voulues par Dieu lui-même, sans quoi ce n’est plus du capitalisme ?

« Le travail en lui même n’a aucune valeur, »

Ca, c’est bien une invention de patron ! Au contraire, il n’y a qu’une valeur, et c’est le travail.

 

**************************

Spartacus 29 janvier 10:51

 

@doctorix

Simplement parce que c’est une évidence.

Le travail identique ne donne pas le même résultat d’un individu à l’autre. Tout simplement.

Si vous nettoyez chez vous, vous n’êtes pas payé et vous ne générerez aucune valeur marchande.

Si vous nettoyez pour un tiers vous serez payé.

C’est bien l’échange et celui qui est prêt à le payer qui donne une valeur au travail.

 

 

******************************

Luniterre 29 janvier 11:31

 

@Spartacus

 

Faire un travail de nettoyage, très bon exemple…

 

Qui prouve l’erreur de votre argumentation !!

 

En effet, ce genre de travail est souvent aujourd’hui « marchandisé » comme prestation de service, le plus souvent forfaitaire, du reste. (Pour les entreprises, les locaux publics, etc…)

 

« Marchandisé » ainsi, le « service » se comporte économiquement comme un « produit » commercialisé, et donc, sa « valeur » provient tout aussi directement et réellement du travail, de la quantité « moyenne » de travail socialement nécessaire à sa réalisation.

Voir à ce sujet les travaux de l’économiste J-M Harribey, qui, du reste, milite aussi contre le RU, ce en quoi il est conséquent avec lui-même comme économiste, ce qui est rare, de nos jours, et mérite d’être souligné.

 

Luniterre

 

 

***********************

doctorix 29 janvier 14:53

 

@Spartacus

« C’est bien l’échange et celui qui est prêt à le payer qui donne une valeur au travail. »

Mais avec quoi le paye-t-il, ce travail ? Avec le fruit de son propre travail.

Simplement il ne peut se le permettre que s’il a gagné beaucoup plus par heure que celui qu’il embauche.

Mais il ne s’agit tout de même que d’un échange de travail, avec cependant un grand déséquilibre aujourd’hui.

Dans le temps, et dans certaines communautés aujourd’hui, chacun venait donner son temps à son voisin en échange d’un même service en retour. Le travail de l’un valait exactement le travail de l’autre.

L’argent n’était alors qu’un simple moyen d’échange, et non une valeur en soi. C’est ce qu’il aurait du rester, et non devenir une source de revenus.

Tout est donc faussé.

 

***************************

Luniterre 29 janvier 15:10

 

@doctorix

 

Je me permets de reprendre positivement ce passage pour le souligner, car effectivement, vous avez, en quelques mots, exprimé exactement ce qu’est la loi de la valeur, à la base… !

 

« Mais il ne s’agit tout de même que d’un échange de travail, avec cependant un grand déséquilibre aujourd’hui.

Dans le temps, et dans certaines communautés aujourd’hui, chacun venait donner son temps à son voisin en échange d’un même service en retour. Le travail de l’un valait exactement le travail de l’autre.

L’argent n’était alors qu’un simple moyen d’échange, et non une valeur en soi. C’est ce qu’il aurait du rester, et non devenir une source de revenus.

Tout est donc faussé. »

 

L’essentiel est là dedans.

Luniterre

 

FM_TML_2

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :