Primaire à droite : Fillon, meilleur candidat du capital

.

.

Communiqué du Collectif Défense:

.

*************

.

.

 

Primaire à droite:

Fillon, meilleur candidat du capital

Fillon, au plus près des objectifs du capital, a emporté la primaire à droite en exprimant les besoins de la bourgeoisie dans son programme. Le PS au pouvoir les avait déjà grandement satisfaits aussi, notamment par la loi dite «travail», loi ultra-réactionnaire et donc « Filloniste » avant l’heure. Tous les candidats du capital ont les mêmes objectifs; mais Fillon va plus loin avec sa radicalité anti-sociale pour justifier une politique libérale conservatrice et impérialiste. Vis à vis du FN, entre libéralisme économique et protectionnisme nationaliste, les convergences sont les mêmes en ce qui concerne la défense des intérêts du capitalisme; les conséquences sont similaires, elles entrainent la régression sociale, la suppression des libertés ouvrières, la domination impérialiste, et la guerre comme conséquence. Vis à vis du PS, la radicalité du programme Fillon lui laisse du champ pour se démarquer, car le bilan du gouvernement de Hollande ressemble au programme de Juppé: un drainage des dépenses publiques accompagnée par une austérité sociale, mais considérée insuffisante par le MEDEF pour répondre aux besoins des monopoles. Vis-à-vis de la «gauche de la gauche» (Mélenchon et le PCF), Fillon prononce des vérités économiques de classe:

Les vérités de F. Fillon:

«Ceux qui vous disent qu’on peut continuer comme avant avec 6 millions de personnes qui pointent à Pole emploi et 2100 milliards de dettes vous mentent». Fillon pointe les tares du système, tandis que le PCF et son candidat Mélenchon proposent de vivre mieux sous le capitalisme sans renverser! S’il était possible que Mélenchon parvienne au pouvoir, les illusions électoralistes se dissiperaient rapidement devant la réalité de la dictature du capital, comme dans le cas de Tsipras en Grèce. Fillon poursuit: «La seule solution, c’est l’action et la révolution  dans le bon sens». En effet, ce n’est pas avec les élections présidentielles dont les dés son pipés avec le deuxième tour, que le pays se sortira des difficultés économiques. Ce n’est donc pas avec l’austérité de droite qui propose de supprimer l’ISF et la sécurité sociale, de financer les profits en précarisant les revenus du travail, ni même la démagogie de la gauche qui propose de garder le capitalisme pour l’adoucir mais qui se plie à ses exigences pour gérer son système avec la social-démocratie, que les travailleurs feront reculer le capital, mais avec l’intensification de la lutte des classes et pour la révolution socialiste.

Le programme de Fillon correspond aux objectifs de l’État bourgeois pour 2017: quinze mesures phares son annoncées pour 1- La libération de l’économie au détriment des droits des travailleurs de leurs libertés syndicales et politiques à l’entreprise. 2- Le durcissement autoritaire de l’État bourgeois par des mesures qui généralisent les services privés administratifs. 3- Une affirmation des valeurs économiques et sociales du système bourgeois avec son cortège de mesures: 100 milliards d’économies des dépenses publiques dont la sécurité sociale en représente 50% dans l’objectif. Baisse des «charges» de 50 milliards pour commencer au bénéfice des entreprises. Institution de la TVA sociale (+2%) pour payer les cadeaux aux patrons. 39 heures payées 35, inflation, retraite à 65 ans, suppression de l’ISF et démantèlement du Code du travail. Selon ce qu’il dit, «Il faut re-mobiliser la force de travail des Français, redonner des marges de manœuvres aux entreprises privées et rétablir l’équilibre des dépenses publiques. Cela passe par des réformes structurelles profondes. Nous devons changer de système afin de relancer la croissance et l’emploi.»

La vérité du Collectif «DÉFENSE»:

Oui changeons de système! Le capitalisme est incapable de fournir un travail à chacun. Il faut exproprier le capital privé des entreprises industrielles, agricoles, commerciales et bancaires, établir le contrôle ouvrier sur la production et développer la ré-industrialisation avec une économie planifiée démocratique et centralisée. C’est pourquoi la révolution dans le bon sens, c’est briser l’État bourgeois avec ses institutions pour installer celles de la classe ouvrière en réalisant la révolution socialiste. Dans l’immédiat, le Collectif DÉFENSE appelle à développer les luttes en particulier contre la loi El Khomri, à être vigilant pour refuser les guerres impérialistes et empêcher leur escalade, et à rejeter le monarcho-présidentialisme en boycottant les présidentielles de 2017; le taux d’abstention et de refus de vote constitueraient un point d’appui contre la politique d’austérité de la droite ou l’austérité politique de la sociale-démocratie et contribuera idéologiquement à préparer la révolution socialiste.

 .

https://collectifdefenseblog.wordpress.com/2016/12/05/primaire-a-droite-fillon-meilleur-candidat-du-capital/

 .

logo-cd

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

Un commentaire

  1. Encore le « boycott » électoral…de la part d’un tout petit groupe qui ne sera même pas entendu par leur cercle proche… Les travailleurs, eux, plus logiques iront voter Mélenchon ou tout autre qui peut les donner une chance ainsi minime soit, d’empêcher Fillon ou MLP de gagner. Ou qu’au moins leur donne un point d’appui politique, ainsi mauvais soit-il, pour les luttes qui viendront.
    Le « boycott » à part de ridicule, est absurde et absolument non-politique, pire, c’est le chemin qui a conduit le mouvement M-L en France dans une impasse liquidatrice.
    On devrait savoir, tout de même, qu’on boycotte quand les masses sont très à l’offensive et la réaction propose des élections comme une mesures désespérée de tromperie.
    Si on ne veut pas appuyer une autre candidature parce que cela va trop à l’encontre des habitudes ankylosées, autant se taire.
    Bien que ce ne soit pas une politique, ce ne serait pas trop grave car cela fait 40 ans qu’on répète la même absurdité avec le même résultat, zéro.
    Ceux qui ont « pensé » une telle « tactique » ce sont mis à réfléchir à « l’efficacité » de leurs cogitations?
    La tactique devrait être guidée par l’idée «tout ce qui fait avancer le mouvement ouvrier est à faire » et dans une démocratie bourgeoise où tous les travailleurs croient encore à la démocratie ou sont démoralisés, eh ben, il faut se présenter aux élections pour accumuler des forces ou, si, on ne le peut pas par manque de forces, appuyer un candidat qui leur permette de « faire avancer le mouvement » même si c’est à des doses homéopathiques.
    Car « l’abstention, piège à cons » va directement contre le mur.
    Mais ces gens ont peur d’aller contre le dogme rabâché depuis tant d’années et l’on voit de tels absurdités un document qui pourrait servir . On n’est pas sorti de l’auberge.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s