EN RÉPONSE A UN AMI ÉCOLOGISTE, sur le nucléaire militaire coréen

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжfusée VLRLe lancement du satellite Kwangmyongsong-4 est avant tout une expérimentation civile,

mais la « communauté internationale » condamne,

au motif qu’elle pourrait avoir des implications militaires…

Comme on le voit dans cet article: c’est l’hôpital qui se moque de la charité !

.

.

EN RÉPONSE A UN AMI ÉCOLOGISTE,

.

sur le nucléaire militaire coréen:

.

 .


 » Bonjour,
Je viens de lire ton article sur le nucléaire militaire coréen : je n’approuve pas du tout. Je milite au contraire (cf http://www.acdn.net/spip/spip.php?article971&lang=fr )

pour l’abandon de cette arme de destruction totale, qui ne sert qu’à paupériser les peuples qui les financent et à faire peser sur la planète des risques incalculables.« 

.

********************************

.

.

notre réponse:

.

.

Bonjour,
J’ai pris le temps de lire la très belle lettre d’ACDN à S.E. M. l’Ambassadeur Thani Thongphakdi
Président du Groupe de travail de l’ONU à composition non-limitée (UN-OEWG)


Le principe semble en être:


« un droit fondamental de l’humanité qui n’a encore jamais été clairement énoncé, en vue de sa proclamation éventuelle par la prochaine Assemblée générale de l’ONU : le droit à la survie, et son corollaire : le droit des peuples à disposer de leur survie. « 


C’est très joli et on ne peut qu’être d’accord sur le principe, mais encore faut-il qu’il corresponde à une réalité concrète. Malheureusement, cela ne semble pas être le cas, car, d’une manière générale, il devrait donc comprendre autant le désarmement total des armes classiques que celui des armes nucléaires. Car sur le terrain, pour les victimes, la différence est nulle, du point de vue des morts…


Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, le droit des nations à disposer d’elles-mêmes, dans la pratique, se heurtent d’abord aux armements classiques, et la Corée en est l’exemple le plus « frappant », qui fait presque passer les guerres d’Indochine et même du Japon pour des promenades de santé… Ce que j’ai évoqué dans la partie (2)

( https://tribunemlreypa.wordpress.com/2016/02/21/a-lassaut-du-ciel-suite/ ) :


« Rappelons-nous, à cette époque l’agressivité de l’impérialisme US se déchainait avec une violence extrême contre les peuples d’Indochine, tout comme elle s’était déjà déchainée une dizaine d’années plus tôt contre la RPDC. (L’US Air Force a, selon les statistiques officielles, largué 454 000 tonnes de bombes durant les 37 mois du conflit coréen( Selon WIKIPEDIA, mais 635 000 tonnes, selon d’autres sources US), soit 12 270 tonnes par mois (à comparer avec les 537 000 tonnes larguées sur le Japon durant les campagnes du Pacifique. ) »


En fait l’histoire de ce petit pays est méconnue, mais c’est bien une des plus atroces, même sans bombe nucléaire… Le territoire de l’actuelle RPDC était pratiquement carbonisé, réduit en cendre, d’un bout à l’autre… On comprend mieux, en étudiant, qu’ils n’ont pas envie de « pactiser », comme les chinois, avec nos « amis » US…


Concrètement, chaque situation est différente, mais on a vu récemment que plusieurs nations qui ont fait des concessions sur leur défense stratégique se sont vues soumises au terrorisme, au chaos et au pillage. (Irak, Libye, Syrie, Yemen, etc…)


Elles se trouvent donc, en fait, extrêmement appauvries… Et extrêmement humiliées, en « prime » ! Le bilan concret est donc négatif, dans ce cas pour cette stratégie de renoncement.


Cette réalité cruelle est celle de l’impérialisme. On peut vouloir l’ignorer ou la nier, mais elle se rappellera à nous, tôt ou tard, brutalement.


Le droit à la survie, en fait, c’est la résistance concrète et la lutte anti-impérialiste de chaque peuple, avec son histoire et sa spécificité.


L’histoire de la Corée reflète sa division. La course entre le nord et le sud ne peut cesser que si les puissances impérialistes sont contraintes de respecter son indépendance, globalement.

Pour l’instant elles soutiennent le sud pour faire tomber le nord… Même la Chine s’aligne sur cette politique.


Sans défense stratégique, la RPDC serait anéantie rapidement et l’ensemble du pays, nord et sud, livré au pillage de ses ressources matérielles et humaines.


En réalité, aucune puissance, ni dans la région ni ailleurs, ne veut d’une Corée unie et indépendante!


Cela n’est qu’un rêve, pour les coréens. Pour le réaliser, il faut qu’ils se débarrassent des influences étrangères, et principalement US et chinoises. Au nord, c’est en bonne voie, et c’est pourquoi les chinois se tournent vers le sud… Ils veulent continuer à y faire des affaires…


La négociation d’unification retrouvera du sens quand il y aura un gouvernement réellement indépendant au sud. Pour l’instant, la dissuasion nucléaire est le seul moyen qu’a la RPDC pour négocier, précisément, son droit à la survie…!


Luniterre

.

.

.

****************************

pyongyang_guerre_Cor_e_du_Nord

 

Wonsan

pyongyangdestructionkoreanwar

pyongyang après

Pyongyang après 2

 train d'enfer

korea-napalm

korea- village

sinuiju

Residents of Pyongyang’s Central District in 1953 after the end of the Korean War, better known in the North as the “Fatherland Liberation War.” The three-year conflict ended in an armistice, with a Demilitarized Zone dividing the two Koreas. The KCNA caption: “People turning out in rehabilitation and construction after winning the Fatherland Liberation War.” (Korean Central News Agency)

Residents of Pyongyang’s Central District in 1953 after the end
of the Korean War, better known in the North as the “Fatherland
Liberation War.” The three-year conflict ended in an armistice, with
a Demilitarized Zone dividing the two Koreas. The KCNA caption:
“People turning out in rehabilitation and construction after winning
the Fatherland Liberation War.” (Korean Central News Agency)

 .

.

 

****************************

**************

.

.

Corée du nord ou États-Unis :

qui est une menace pour la sécurité mondiale ?

 

Traduit de l’anglais par Helios pour le BBB

 

La plupart des américains considèrent la Corée du nord comme une nation intrinsèquement agressive et une menace pour la sécurité mondiale.


Une désinformation médiatique soutient que la Corée du nord est un « état de sauvages »
.

L’histoire de la guerre de Corée et de ses conséquences dévastatrices sont rarement mentionnées. On dépeint l’Amérique comme une victime plutôt qu’un agresseur.

 

La Corée du nord a perdu trente pour cent de sa population suite aux largages de bombes américaines dans les années 50.

 

 

© Inconnu

Corée du Nord – De longues lignes de réfugiés fuyant Yongdong le 26 juillet 1950. Le jour précédent, des centaines de réfugiés avaient été massacrés par les soldats américains et l’aviation militaire sur le pont de No Gun Ri, 14 km plus loin.

 

 

Des sources de l’armée américaine confirment que 20 % de la population nord-coréenne a été tuée sur une période de trois ans d’intenses bombardements.

 

 

« Après la destruction de 78 cités nord-coréennes et de milliers de villages et avoir décimé un nombre incalculable de civils, [le général] LeMay remarqua que  »Sur une période de trois ans nous avons tué 20 % de la population ». On pense aujourd’hui que la population au nord du 38e parallèle a perdu presque un tiers de sa population de 8 à 9 millions durant les 37 mois de la guerre  »chaude » de 1950-1953, un pourcentage peut-être sans précédent de mortalité subi par une nation en raison de la belligérance d’une autre. » (See War Veteran Brian Willson, Korea and the Axis of Evil, Global Research, April, 2002)

 

 

Les sources officielles du gouvernement nord-coréen estiment à 1 550 000 le nombre de civils nord-coréens. Durant la seconde guerre mondiale, le Royaume-Uni a perdu 0,94 % de sa population, la France 1,35 %, la Chine 1,89 % et les US 0,32 %. Durant la guerre de Corée, la Corée du nord a perdu 30 % de sa population. Pour reprendre les mots du général Curtis LeMay :

 

« Il n’y a pas de civils innocents. C’est leur gouvernement et vous combattez un peuple, vous n’essayez plus de combattre une force armée. Donc cela ne me chagrine pas tellement de tuer des passants soi-disant innocents. » [mis en gras par l’auteur]

 

 

Réfléchissez quelques minutes à ces chiffres : si une puissance étrangère bombarde les US et que le résultat fasse que l’Amérique perde 30 % de sa population, dans tout le territoire les américains seraient certainement conscients de la menace pour leur sécurité nationale émanant de cette puissance étrangère anonyme. Mettez-vous maintenant dans la peau des nord-coréens qui ont perdu 30 % de leur population en résultat de 37 mois de bombardements américains incessants. De leur point de vue, les US sont une menace à la sécurité mondiale. Leur pays a été détruit. Les villes et villages bombardés. Le général Curtis LeMay reconnaît que « [nous] avons finalement incendié de toutes façons toutes les villes nord-coréennes, d’une manière ou d’une autre, et certaines en Corée du sud aussi ». Il n’y a pas une seule famille de Corée du nord qui n’ait perdu un être aimé.

 

 

 

Tous les gens à qui j’ai parlé, des douzaines et des douzaines de gens, ont perdu un voire plusieurs membres de leur famille durant la guerre, surtout à cause des bombardements continus, dont beaucoup de bombes incendiaires et au napalm, larguées délibérément sur virtuellement tout le territoire. « Tous les moyens de communication, toutes les installations, usines, villes et villages » ont reçu l’ordre d’être bombardés par le général Mac Arthur à l’automne 1950. cela ne s’est arrêté que le jour de l’armistice du 27 juillet 1953. (See War Veteran Brian Willson, Korea and the Axis of Evil, Global Research, April, 2002)

 

(© Inconnu)

.
Pour les nord-coréens, dans leur conscience en tant qu’êtres humains, l’agresseur, celui qui infligea plus de deux millions de morts dans un pays de 8 à 9 millions d’habitants (années 50) ce sont les États-Unis d’Amérique.

 

 

Ces faits continuent d’être dissimulés par les médias occidentaux pour entretenir la légende de  »l’Axe du Mal » qui dépeint la Corée du nord comme une menace et une  »nation de sauvages », qui doit être condamnée par la  »communauté internationale ». Un génocide est défini par la Convention des Nations Unies de 1948 sur la Prévention et la Sanction de Crime de Génocide comme une :

 

 

« destruction délibérée et systématique, en totalité ou en partie, d’un groupe ethnique, racial, religieux ou national ». L’article 2 de cette convention définit le génocide comme « un des actes suivants commis avec l’intention de détruire, en totalité ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, tel que : tuer des membres du groupe ; causer de sérieuses nuisances corporelles ou mentales aux membres du groupe ; infliger délibérément au groupe certaines conditions de vie, calculées pour amener sa destruction physique en totalité ou en partie, imposer des mesures ayant l’intention d’empêcher des naissances au sein du groupe ; et transférer de force des enfants d’un groupe vers un autre. »

 

Ce qui est en jeu est un acte de génocide commis par les US. Durant la guerre de Corée, une population entière de civils a été la cible de bombardements délibérés et sans relâche, avec le but de détruire et de tuer des groupes d’une nation, ce qui constitue un acte de génocide en vertu de la Convention des Nations-Unies.

 

.

*****************************

Source de l’article annexe:

http://fr.sott.net/article/13903-Coree-du-nord-ou-Etats-Unis-qui-est-une-menace-pour-la-securite-mondiale

.

*************************************

 FM_TML_2

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s