Ukraine, Donbass, France, Face au renouveau du fascisme en Europe: Avancer dans la clarté !

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

 

.

.

.

Ukraine, Donbass, France,

.

.

.

.

Face au renouveau du fascisme en Europe:

.
.
.
.

.

.Avancer dans la clarté !

 

 

.

.


L’avancée du social-fascisme en France est-elle stoppée?

Au soir du 2ème tour, et au vu de la défaite de tous les candidats FN, et notamment là où ils semblaient en mesure de l’emporter, tous les partis impliqués dans ces élections se vantent d’avoir sauvé la France et la République…


La « Gauche » gouvernementale, particulièrement, entend réasseoir son pouvoir chancelant sur ce qui est pour elle une défaite, mais moindre que prévue, et qu’elle nous présente donc comme une demi-victoire, sinon une victoire réelle, et, à tout le moins, comme un « sursaut citoyen » en sa faveur…


Elle est bien secondée, en cela, par le PCF de Pierre Laurent et son acolyte du « Front de gauche », JL Mélenchon et tous leurs satellites groupusculaires qui ont encore vu leur gamelle « régionale » se vider…


Et tous d’appeler à une « inflexion » de la politique gouvernementale pour mieux masquer leur complicité et simplement signifier par là le nouveau et vil prix au quel ils mettent leur capitulation et leur servilité à l’égard des fondamentaux du capitalisme…


Jusqu’au pathétique PRCF qui nous ressasse sa « solution » pour « sortir de l’Europe par la gauche », en appelant à    « tous ceux qui veulent, par la voie progressiste (nationalisations, progrès social, produire en France, services publics, protection sociale, etc.) combattre la fascisation et la lepénisation tout en appelant la France à sortir de l’UE atlantique et de sa politique de mort. Le PRCF est disposé à tout contact allant dans cette direction. » , s’imaginant par là en revenir aux « conquêtes du Conseil National de la Résistance » , concessions du capitalisme français en pleine période de renaissance (sanguinaire…*) de sa puissance impérialiste.


Mais comme la direction du PCF de l’époque,
« Le PRCF est disposé à tout contact allant dans cette direction…   »  (**)
Malheureusement, il n’y a pas loin pour imaginer la suite…!

*********

(* https://tribunemlreypa.wordpress.com/2015/05/12/sous-legide-du-cnr-massacre-en-algerie-des-le-8-mai-1945/

et aussi:   https://tribunemlreypa.wordpress.com/2015/06/01/1944-2014-dun-programme-du-cnr-a-lautre/   )

(** http://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/resultats-du-second-tour-des-elections-regionales-restez-connectes-sur-www-initiative-communiste-fr/  )


Les vieilles recettes qui ont assuré la déstructuration du mouvement ouvrier, les reculs sociaux et la montée du social-fascisme continueront de s’appliquer avec à peine quelques nuances de langage, allant encore plus dans le sens d’une démagogie « sécuritaire », constamment alimentée, précisément, par ses propres « échecs », étrangement plus violents avant chaque échéance électorale…


Et d' »échec » en « échec », le FN arrivera au pouvoir quand le capitalisme en crise y verra sa roue de secours opportunément utile…


La leçon tragique de cette stratégie nous a pourtant encore été donnée, ces dernières années, avec l’évolution de la situation en Ukraine et son aboutissement à un pouvoir néo-fasciste développant la terreur et la guerre civile.


Aujourd’hui, la résistance populaire, surtout forte dans le Donbass, et dans tout le sud-est de l’Ukraine, tente de se libérer de cette stratégie de collaboration et de capitulation, qui aboutit au rejet et à l’exclusion, par les partis de la « gauche » parlementaire des militants authentiquement antifascistes et favorables au socialisme prolétarien. Dans l’ancien jeu parlementaire qui a abouti au fiasco d’où est né le « Maïdan » fasciste, le PC ukrainien, KPU, a incontestablement une part de responsabilité équivalente à celle du PCF dans le fiasco de la « gauche » française.

En Ukraine c’était en alliance avec l’ancien pouvoir du « parti des régions », comme en France, avec le PS et l' »union de la gauche ».


Cette vague d’exclusion s’opère sous l’égide du premier secrétaire, équivalent de notre « Pierre Laurent » local, le dirigeant du KPU, Piotr Simonenko, à l’encontre notamment de la section de Lougansk du KPU, à l’intérieur de la République Populaire de Lougansk, mais aussi à l’égard de nombreuse autres sections du KPU à l’Ouest de la ligne de démarcation.(*)

(  *    http://vk.com/comfront?w=wall-4013170_1994

et repris sur:  https://vk.com/lksmd?w=wall-36780429_3701    )


Nous publions donc, à la suite, avec une traduction française, l’original (**) du communiqué des communistes de Lougansk, en protestation contre cette exclusion.
Comme on pourra le voir, ils n’ont pas décidé de capituler et continuent d’organiser la résistance.
Ils ont notamment reçu le soutient de la Jeunesse Communiste Léniniste du Donbass (***), qui avait déjà réussi à s’organiser de façon entièrement autonome, malgré les tentatives de manipulation venant des complices locaux de Simonenko.

( **  http://vk.com/comfront?w=wall-4013170_1973

https://vk.com/lksmd?w=wall-36780429_3678   )

( ***  http://vk.com/comfront?w=wall-4013170_1972 

    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2014/12/29/2174_union_jc_leniniste_du_donbass/    )


Leur critique du révisionnisme et de l’opportunisme en est d’autant plus radicale, et ils n’hésitent pas à souligner la nécessité de clarifier la situation à l’égard de ceux qui parlent fort contre le fascisme mais continuent de faire son lit par leur incapacité, leur inaction et leur complicité,objective sinon effective:


« Мы, Ленинский Коммунистический Союз Молодежи Донбасса, (…) не можем оставаться в стороне, видя, как руководство партии решительно ушло с ленинского пути, забыв истоки партии, о том, что мы являемся именно партией революционного толка и демократического централизма.
« Nous, Union de la Jeunesse Communiste Léniniste du Donbass, (…) ne pouvons rester de côté, voyant comment la direction du parti s’est écarté du chemin léniniste, oubliant les origines du parti, en ce que nous sommes le parti de la tendance révolutionnaire et du centralisme démocratique.


Своей оппортунистической деятельностью нынешнее руководство партии, а именно Петр Николаевич Симоненко, ведет к расколу партии и ее дискредитации в глазах трудящихся.
Par son activité opportuniste l’actuelle direction du parti, et notamment Piotr Nicolaiévitch Simonenko, conduit le parti à la scission et à sa discréditation aux yeux des travailleurs.


Да, Петр Николаевич много говорит о борьбе с буржуазным режимом и профашисткой властью, но по факту, как и Плеханов, боится перейти от теории к практики.
Oui, Piotr Nicolaiévitch parle beaucoup de la lutte contre le régime bourgeois et le pouvoir profasciste, mais en fait, comme Plekhanov, craint de passer de la théorie à la pratique. « 


En exergue de leur communiqué se trouve cette citation de Lénine, extraite de son célèbre « Que faire? »:
 » «Раз о самостоятельной, самими рабочими массами в ходе их движения вырабатываемой идеологии не может быть и речи, то вопрос стоит только так: буржуазная или социалистическая идеология. Середины тут нет.(…). Поэтому всякое умаление социалистической идеологии, всякое отстранение от неё означает тем самым усиление идеологии буржуазной.» – В. И. Ленин
Du moment qu’il ne saurait être question d’une idéologie indépendante, élaborée par les masses ouvrières elles-mêmes au cours de leur mouvement (1), le. problème se pose uniquement ainsi : idéologie bourgeoise ou idéologie socialiste. Il n’y a pas de milieu (…). C’est pourquoi tout rapetissement de l’idéologie socialiste, tout éloignement vis-à-vis de cette dernière implique un renforcement de l’idéologie bourgeoise. »


Pour mieux comprendre, il nous a même paru utile de rechercher le contenu de la parenthèse éludée:
« (ибо никакой « третьей » идеологии не выработало человечество, да и вообще в обществе, раздираемом классовыми противоречиями, и не может быть никогда внеклассовой или надклассовой идеологии).
( car l’humanité n a pas élaboré une « troisième » idéologie; et puis d ailleurs, dans une société déchirée par les antagonismes de classes, il ne saurait jamais exister d’idéologie en dehors ou au dessus des classes ) »


Et même de republier la note originale, liée à ce passage:

« (1) Certes, il ne s’ensuit pas que les ouvriers ne participent pas à cette élaboration. Mais il n’y participent pas en qualité d’ouvriers, ils y participent comme théoriciens du Socialisme, comme des Proudhon et des Weitling; en d’autres termes, ils n’y participent que dans la mesure où ils parviennent à acquérir les connaissances plus ou moins parfaites de leur époque, et à les faire progresser. Or, pour que les ouvriers y parviennent plus souvent, il faut s’efforcer le plus possible d’élever le niveau de la conscience des ouvriers en général, il faut qu’ils ne se confinent pas dans le cadre artificiellement rétréci de la « littérature pour ouvriers » et apprennent à comprendre de mieux en mieux la littérature pour tous. Il serait même plus juste de dire, au lieu de « se confinent », ne soient pas confinés, parce que les ouvriers eux-mêmes lisent et voudraient lire tout ce qu’on écrit aussi pour les intellectuels, et seuls quelques (pitoyables) intellectuels pensent qu’il suffit de parler « aux ouvriers » de la vie de l’usine et de rabâcher ce qu’ils savent depuis longtemps. »

 

Bien entendu, la situation de l’Ukraine et de la France sont différentes, mais les principes d’action qui doivent guider la résistance populaire n’en ont pas moins quelques points essentiels en commun:
L’issue stratégique de la lutte contre le système capitaliste/impérialiste, dans une crise qui le conduit inexorablement au fascisme, ne peut être que le socialisme prolétarien, et non la collusion avec la social-démocratie, qui, elle, mène à coup sûr à la collaboration…


Dans les deux situations, Ukraine et France, des compromis tactiques peuvent être utiles, mais uniquement sur des objectifs tactiques immédiats, utiles pour faire avancer la lutte et la conscience populaire.


Les alliances stratégiques se feront entre le prolétariat et les autres couches populaires, sur les objectifs réalisables dans le cadre du socialisme prolétarien, même sur des objectifs « intermédiaires » qui ne seront, de toutes façons, réalisables que dans ce cadre, vu la crise.


Toutes les autres « stratégies unitaires », fondées sur tel ou tel « compromis historique », de collaboration de classe, type CNR, sont vouées à n’être que de nouveaux marche-pieds pour le social-fascisme, comme « issue » à la crise!


L’unité prolétarienne et populaire est évidemment non seulement préférable à la division, mais nécessaire. Mais elle n’a de sens progressiste et réellement antifasciste que sur la base d’une stratégie claire, élaborée principalement par un parti prolétarien digne de ce nom et qui reste à construire, dans un cas comme dans l’autre.


En Ukraine, et singulièrement au Donbass, il s’avère donc que la base a déjà commencé à se former dans la lutte et cherche sa nouvelle voie vers l’unité.


A nous de faire qu’il en soit de même en France, même si le chemin est encore, à priori, plus obscur pour l’instant.


A nous de l’éclaircir, dans le débat et dans l’action à la base.


Luniterre
 

*********************************************

********************************************

 

★ Коммунистический фронт Луганщины ★
__Front des Communistes de Lougansk__

 


Nov 30, 2015 at 6:11 pm

http://vk.com/comfront?w=wall-4013170_1973

https://vk.com/lksmd?w=wall-36780429_3678

 
27 ноября 2015г.                                                                                                         Президиум ЦК КПУ принял решение отстранить от должности первого секретаря Луганского обкома КПУ С.Килинкарова, Луганский областной комитет распустить и предложить Пленуму ЦК вывести из своего состава всех членов ЦК от Луганской области.


27 Novembre 2015.                                                                                                                       Le Praesidium du Comité Central du KPU a pris la décision de démettre de ses fonctions le premier secrétaire du comité régional de Lougansk du KPU, C. Kilinkarov, de dissoudre le Comité Régional de Lougansk, et de proposer au Pénum du Comité Central d’exclure de son sein tous les membres du Comité Central de la Région de Lougansk.


В ответ на подобное самодурство коммунисты городских и районных организаций КПУ Луганщины выразили свое несогласие и свой решительный протест.
En réponse à un semblable despotisme, les communistes des organisations urbaines et des districts du KPU de Lougansk ont exprimé leur désaccord et leur protestation catégorique.


Заявление Луганской городской организаций Компартии Украины
Déclaration de l’organisation urbaine de Lougansk du Parti Communiste Ukrainien.


Симоненко хватит издеваться над партией!
Simonenko, il y en a assez de bafouer le Parti!


Мы, коммунисты Луганска, глубоко возмущены решениями Президиума ЦК КПУ, которыми был распущен Луганский обком КПУ и освобожден от должности первый секретарь обкома КПУ С.Килинкаров.
Nous, communistes de Lougansk, nous sommes profondément indignés par les décisions du Praesidium du CC du KPU, par lesquelles le comité régional du KPU de Lougansk a été dissous, et le premier secrétaire du comité régional démis de ses fonctions.


Мы прекрасно понимаем, что данное решение было принято с подачи первого секретаря ЦК КПУ П.Симоненко, и именно он несет персональную ответственность за эту циничную попытку развалить работу Компартии на Луганщине.                                                                                                                                Nous comprenons parfaitement que cette décision a été prise à l’initiative du premier secrétaire du Comité Central du KPU, P. Simonenko, et précisément il porte personnellement la responsabilité pour cette tentative cynique de démolir le travail du Parti Communiste à Lougansk.


Ответственно заявляем, что ни Петр Симоненко лично, ни Президиум ЦК за все время боевых действий не предприняли даже минимальной попытки не то что помочь областной, городской партийной организации, а даже элементарно не поинтересовались теми условиями, в которых нам, коммунистам, приходится жить и работать.
Nous déclarons en toute responsabilité que ni Piotr Simonenko personnellement, ni le Praesidium du Comité Central, pendant tout le temps des actions militaires, n’ont pas effectué même une tentative minimale, non seulement pour aider les organisations de la région, de la ville et du parti, et même de façon élémentaire ne se sont pas intéressé à ces conditions dans lesquelles nous, communistes, sommes obligés de vivre et de travailler.


Вместо этого уже второй год мы наблюдаем постоянные нападки со стороны Петра Симоненко, которые иначе как объявлением охоты на ведьм, просто и не назовешь. При этом «ведьмами» были объявлены именно мы, коммунисты Луганщины.
Au lieu de cela, il y a deux ans déjà que nous observons des attaques constantes venant de Piotr Simonenko, qui ne peuvent pas être appelées autrement que chasse aux sorcières. En premier lieu, en tant que « sorcières », ont été chassés précisément nous, les communistes de Lougansk.


Мы очень долго позволяли Петру Симоненко испытывать наше терпение.
Nous avons très longtemps laissé Piotr Simonenko abuser de notre patience.


Мы пытались использовать все предусмотренные Уставом партии методы и способы для того, чтобы остановить его сумасшедшее желание развалить нашу организацию и партию в целом.
Nous avons tenté d’utiliser toutes les méthodes et tous les moyens prévus par les Statuts pour arrêter son souhait fou de détruire entièrement notre organisation et notre parti.


Сегодня мы, как и коммунисты других областей видим, что ситуация зашла в тупик.
Aujourd’hui, nous, comme les communistes des autres régions, nous voyons que la situation a abouti à une impasse.


Дальше мы не можем двигаться. Дальше мы не можем даже стоять на месте!
Nous ne pouvons pas avancer plus loin. Mais ensuite, nous ne pouvons pas non plus rester sur place!


Либо сегодня все, кому важно и дорого будущее коммунистической идеи в стране, соединят свои усилия и избавятся от Симоненко, как избавляются от камня, путь, либо этот человек в своей политической близорукости и элементарной человеческой подлости просто разрушит все то, что 24 года строилось совместными усилиями десятков тысяч коммунистов по всей Украине.
Soit, aujourd’hui, tous ceux pour qui est cher et important l’avenir de l’idée communiste rassemblent leurs forces et se débarassent de Simonenko comme on se débarasse d’une pierre qui barre le chemin, soit ce personnage, avec sa myopie politique et sa bassesse humaine élémentaire détruit tout ce qu’en 24 ans ont construit par leurs forces communes des dizaines de milliers de communistes dans toute l’Ukraine.


Мы говорим свое решительное «Хватит!» Хватит над нами издеваться! Хватит издеваться над партией! Мы не признаем самодурства в руководстве и решениях!
Nous exprimons notre ferme refus: « Assez! » Assez de nous bafouer! Assez de bafouer le parti! Nous n’admettons pas le despotisme dans la direction et les décisions!


Луганский областной комитет, легитимно избранный на отчетно-выборной конференции в 2014 году, работал, работает и продолжит свою работу.
Le comité régional de Lougansk, légitimement élu lors de la conférence de compte-rendu électoral en 2014, a travaillé, travaille, et continuera son travail.


Избранный на организационном Пленуме первый секретарь обкома С.Килинкаров был, есть и будет руководителем партийной организации до тех пор, пока сами коммунисты Луганщины будут ему доверять.
Elu dans l’organisation du Plénum, le premier secrétaire du comité local, S. Kilinkarov a été, est et sera le dirigeant de l’organisation du parti, tant que les communistes de Lougansk eux-même lui feront confiance.


Только мы, коммунисты, имеем право избирать и отказывать в доверии руководству областной партийной организации.
Seulement nous, les communistes, avons le droit d’élire et de refuser la confiance à la direction régionale de l’organisation du parti.


Учитывая сложившуюся ситуацию, мы оставляем за Петром Симоненко право принимать какие угодно решения – увы, мы больше не видим возможности вразумить человека, предавшего нас всех.
En tenant compte de la situation actuelle, nous laissons à Piotr Simonenko le droit de prendre n’importe quelle décision. Hélas, nous ne voyons plus de possibilités de faire entendre raison au personnage qui nous trahit tous.


Но также мы публично заявляем, что намерены не только игнорировать все его вредительские решения, указания и предписания, но и будем активно противостоять всем попыткам развалить и уничтожить Коммунистическую партию.
Nous déclarons encore publiquement que nous avons l’intention non seulement d’ignorer toutes ses décisions nocives, consignes et dispositions, mais aussi que  nous résisterons à toutes les tentatives de démolir et d’anéantir le Parti Communiste.


Партия – это не Симоненко. Партия – это сотни и тысячи коммунистов по всей стране.
Le Parti, ce n’est pas Simonenko. Le Parti ce sont des centaines et des milliers de communistes dans tout le pays.


И им решать, кто партии нужен больше – те, кто ежедневно на местах борются за интересы трудового народа, или те, кто на их спинах въехал в высокую политику и теперь торгует партией направо и налево.
Et c’est à lui de décider ce que le parti a le plus besoin: de ceux qui se battent quotidiennement sur places dans l’intérêt du peuple travailleur, ou de celui qui, sur leur dos, trafique le parti à droite et à gauche.


Принято на городском собрании 28.11.2015г.,
Утверждено решением бюро
Луганского горкома Компартии 30.11.2015г.
г.Луганск
Adopté en réunion urbaine, le 28/11/2015,
approuvé par décision du bureau du comité urbain de Lougansk du Parti Communiste, le 30/11/2015.
Ville de Lougansk.

 

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

 FM_TML_2

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

 

 

5 commentaires

  1. Par la Loi Publique n° 86-90, dite des Nations Captives, du 17 Juillet 1959, le Congrès américain a voté à l’unanimité l’indépendance de la République du Dombass, en la séparant de l’Ukraine.
    Cette république, appelée initialement Cossackia, comprend les villes de Donetsk et de Lougansk, qui sont sous les bombes en ce moment !
    Chaque année, à la date anniversaire, le Congrès américain a reconduit cette loi d’indépendance, et le 17 Juillet 2015, Barack Obama l’a de nouveau entérinée !
    Donc, en ce moment, Washington soutient et finance les néo-nazis de Kiev et leur permet de bombarder un pays dont ils sont les seuls à avoir reconnu l’indépendance !
    Apparemment, la maladie d’Alzheimer fait d’énormes ravages, tant en Ukraine qu’aux Etats-Unis !
    Au fou !

    1. Historiquement, les Cosaques se sont constitués et considérés eux-mêmes comme une caste aux marges de l’Empire Russe, plutôt que comme une ethnie. Même si, à la longue, ils en ont constitué, de fait, plusieurs! Néanmoins, essentiellement russes, de culture.

      Ce sont surtout les nazis qui ont tenté, avec une part de réussite, de les opposer aux Russes.

      Les américains ont probablement tenté de prendre ce relais nauséabond…

      Aujourd’hui, les cosaques sont à nouveau un lien entre les peuples de culture russe, au Donbass comme en Crimée. Leur sinistre épisode kollabo est en train de refermer dans les livres d’histoire…

      Luniterre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s